Pigeons

Pour contrôler la surpopulation des pigeons, la Commune d'Ixelles met en place depuis 2021 un projet de graines contraceptives.

Ce projet est mené avec une société spécialisée qui travaille avec des produits vétérinaires sans danger pour les autres espèces animales et pour les autres oiseaux :

  • calibre des graines destiné exclusivement aux pigeons reproducteurs et;
  • distribution automatique limitée via des distributeurs localisés dans des quartiers stratégiques

Les résultats du projet seront visibles rapidement :

  • diminution de la population des pigeons de +/- 30 % la 1ère année et ;
  • de 60 à 80% sur 5 ans

Il est réalisé avec le soutien des associations spécialisées dans la défense du bien-être animal, en collaboration avec nos communes voisines et encadré par des bénévoles qui accompagnent la distribution automatique d'une distribution complémentaire :

  • ces bénévoles sont identifié·e·s à l'aide d'une chasuble et ;
  • d'une carte de nourrissage nominative

Le nourrissage, en plus d'attirer les rats, nuit à la santé des oiseaux car:

  • le pain les rend notamment malades ;
  • la surpopulation favorise le développement de maladies ;
  • le regroupement de certaines espèces comme les oies, par exemple, pollue le milieu aquatique et détruit la végétation basse ;
  • les rend dépendants de l'homme.

Le nourrissage des passereaux des jardins (moineaux, mésanges,...) est par contre évidemment autorisé durant la période hivernale. En cas de gel, n'oubliez pas de leur donner un peu d'eau.

Pour rappel, les articles 35 et 36 du Règlement général de Police prévoient que :

"§1. Sauf autorisation de l'autorité compétente et à l'exception des aliments destinés aux oiseaux, autres que les pigeons, en temps de gel, il est interdit d'abandonner, de déposer, de sus- pendre ou de jeter sur l'espace public, bassins et étangs inclus, toute matière quelconque destinée au nourrissage des animaux en ce compris chats, chiens, canards, poissons, pigeons, oies.
§2. La même interdiction est applicable aux voies privées, cours ou autres parties d'un immeuble, lorsque cette pratique est susceptible :-de constituer une gêne pour le voisinage ou pour la propreté, la salubrité et la sécurité publiques ;-d'attirer insectes, rongeurs et oiseaux ;-de causer un dommage au patrimoine et au bâti existant.
Sans préjudice de la législation existante concernant notamment la conservation de la nature, les propriétaires, gérants ou locataires d'immeubles doivent procéder de manière permanente à l'obstruction des endroits propices à la nidification des pigeons, c'est-à-dire notamment obstruer les orifices, faire nettoyer et désinfecter les immeubles souillés, prévenir et mettre fin à la prolifération d'animaux et d'organismes nuisibles (tels rats, cafards, etc.), si nécessaire en faisant appel à des services spécialisés et/ou officiels.
".

Voir aussi : cellule qualité de la vie

Dernière modification : 2022-05-09 10:11:02