ixelles.be

Boondael

Chapelle de Boondael
Théâtre du Peruchet
Cité Volta

Ce quartier calme, résidentiel et verdoyant se situe au sud de la commune. Il jouxte la forêt de Soignes et la prestigieuse avenue Franklin Roosevelt sur laquelle se situent de nombreuses ambassades. Le quartier très aéré demeure moins urbanisé que le reste de la commune.

Le square du Vieux-Tilleul constitue le noyau historique et le centre névralgique de cette partie d'Ixelles. La chapelle qui s'y dresse, l'auberge et l'ancien relais postal (aujourd'hui tennis club et restaurant) sont classés au titre de patrimoine remarquable. Aujourd'hui encore, il se dit que Charles Quint aurait attaché son cheval au Vieux Tilleul qui jouxte la Chapelle en 1556... Ce fut le premier exemple de classement d'un arbre en région bruxelloise.

Le square du Vieux Tilleul, c'est aussi la place du marché qui s'organise tous les jeudis après-midi. Historiquement, le hameau de Boondael s'est développé dès le 14ème siècle autour de l'activité brassicole. L'émergence d'Ixelles amena le déplacement du centre de gravité de la seigneurie au détriment de Boondael.

A partir de 1903, Ixelles prit en compte les décisions gouvernementales de prolonger l'avenue Louise par une artère de grande largeur, la future avenue Franklin Roosevelt, d'organiser une Exposition universelle en bordure du Bois de la Cambre et, enfin, d'ouvrir une ligne de chemin de fer à l'est du hameau. En prévision de l'Exposition de 1910, la Commune d'Ixelles fit démolir de vieilles maisons, construire un château d'eau en bordure du cimetière et remplaça le puits de l'actuel square du Vieux Tilleul par une borne-fontaine.

Entre 1930 et 1960, l'urbanisation intense entraîne la disparition du caractère rural du hameau. Quelques bâtiments conservent néanmoins des traces de ce passé villageois: la et deux anciennes fermes: l'Auberge de Boondael et l'Ancienne laiterie du Vieux Tilleul.

Théâtre Musée

Version plan - Version texte

Dernière modification : 2018-02-02 15:43:47