ixelles.be

Ixellois célèbres

Ils sont nés et/ou ont vécu à Ixelles.

Akarova (1904 - Ixelles 1999) : Marguerite Acarin dit Akarova. Danseuse, musicienne, peintre, sculpteur, décoratrice, créatrice de costumes. Habita au n°72 de l'avenue de l'Hippodrome, où elle fit construire sa propre salle de danse par l'architecte Eggerickx en 1937. Epouse de Marcel-Louis Baugniet de 1923 à 1928.
Jean d'Ardenne (1839 - Ixelles 1919) : Léon Dommartin dit Jean d'Ardenne. Journaliste, écrivain. Vécut au n°47 de la rue qui devait porter son nom.
Barbara (Paris 1930 - Neuilly 1997) : Monique Serf dit Barbara. Chanteuse. En 1953, chante à "La Maison du vieux Tilleul" à Ixelles près de la chapelle de Boondael. Se marie à Ixelles en 1953. Chante ensuite dans la salle "La Poubelle" de la friterie "Le Cheval blanc" (chaussée d'Ixelles, 140) et "Chez Adrienne" Quitte la Belgique en 1954.
Marcel-Louis Baugniet : peintre, collagiste, créateur de mobilier. Epoux d'Akarova.
Géo Bernier
Emile Bouillot
Félix Bovie
Raymond Callemin : dit Raymond-la-Science. Membre de la bande à Bonnot.
Louis Clesse
Suzanne Cocq (Ixelles) : peintre. Fille du bourgmestre Fernand Cocq.
François Craenhals (Ixelles 1926 - ) : scénariste et dessinateur BD. Auteur des séries "Pom et Teddy", "Les 4 As", "Chevalier Ardent".et de l'adaptation BD "Fantômette".
Charles De Coster : (Munich 1827 - Ixelles 1879) : journaliste, professeur de littérature à l'Ecole de Guerre de Bruxelles puis écrivain. Auteur de "Les Légendes flamandes" publiées dans la revue Uylenspiegel et surtout de "La Légende et les Aventures héroïques, joyeuses et glorieuses d'Ulenspiegel et de Lamme Goedzak au pays de Flandres et ailleurs" qu'il rédigea au n°78 de la rue de la Tulipe. Mourut au n°57 de la rue Mercelis.
Edmond De Pratere (Courtrai 1828 - 1888) : peintre animalier.
Conrad Detrez (1937-1985) : écrivain, auteur de "Ludo", "Les Plumes du Coq", "L'Herbe à brûler". Défenseur de la cause homosexuelle. Habita au n°120 de la rue Defacqz.
William Degouve de Nuncques (1867-1935) : peintre symboliste.
Cesare dell'Acqua (1820-1904). Peintre. Habitait au n°73 de la rue du Prince royal.
Marthe Dugard (1905-1984) : comédienne (Théâtre royal du Parc, Rideau de Bruxelles).
Frank : Frank Pé dit Frank. Dessinateur-coloriste. Auteur de la bande dessinée "Brousaille".
Jacques Feyder (1887-1948) : Jacques Frédérix dit Jacques Feyder. Réalisateur de cinéma né à Ixelles (rue de la longue Haie 62). Débuta dans le cinéma aux côtés de Mélies en 1915. Considéré comme le créateur du réalisme poétique au cinéma, il a notamment réalisé "L'Atlantide" (1921) et "Le Baiser" (1929). En 1917, il épousa la comédienne française Françoise Rosay
André Gevrey (1913 - 1993) : André Pesesse dit André Gevrey. Comédien, réalisateur TV, documentaliste du théâtre belge. Interpréta Beulemans dans "Le Mariage de Mademoiselle Beulemans".
Michel de Ghelderode (Ixelles 1898 - Schaerbeek 1962) : Adhémar Martens dit Michel de Ghelderode. Auteur d'une quarantaine d'oeuvres dont "Sire Halewyn" (1934) et de "La Balade du Grand Macabre" (1934).
Greg (Ixelles 1931 - ) : dessinateur et scénariste de BD. Scénariste de "Modeste et Pompon" (après Franquin), "Bernard Prince" (pour Hermann puis Dany), "Luc Orient" (pour Eddy Paape), "Bruno Brazil" (pour Vance), "Comanche" (pour Hermann), "Olivier Rameau" pour Dany. Créateur d'"Achille Talon". Grand Prix des Arts graphiques en 1987, Chevalier des Arts et Lettres en 1988.
Grégoire (Ixelles 1902) : peintre.
Franz Hellens (1881-1972) : Frédéric Van Ermengen dit Franz Hellens. Ecrivain. Résida aux n°10 et n°36 de la rue de Naples
Audrey Hepburn (Ixelles 1929-1993) : Audrey Ruston dite Audrey Hepburn. Naquit à la rue Keyenveld (n°48) et vécut à la chaussée d'Ixelles (n°314). Partit aux Etats Unis en 1953? Joua dans "Vacances romaines" et "My Fair Lady").
Paul Hymans (1865 - 1941) : homme politique. Plusieurs fois ministre et figure marquante du libéralisme belge. Présida la première assemblée de la Société des Nations en 1920.
Fernand Khnopff (1858-1921) : maître de la peinture symboliste belge.
Auguste Lameere (Ixelles 1864 - 1942) : membre de l'Académie royale de Belgique en 1906. Enseigna la zoologie et la biologie à l'ULB. Fondateur du laboratoire ambulant avec Jean Massart. Créateur d'un jardin expérimental à Auderghem.
Paul Lauters
Camille Lemonnier (Ixelles 1844 - Ixelles 1913) : écrivain naturaliste, auteur de plus de 70 ouvrages. Prix Quinquennal de littérature (1888) pour son ouvrage "La Belgique" illustré de gravures dessinées, entre autres, par Constantin Meunier. Naquit au n°50 de la chaussée d'Ixelles. Locataire durant 25 ans du n°26 chaussée de Vleurgat, il y reçut Emile Verhaeren et Georges Eekhoudt, pour ensuite rejoindre le n°25 de la rue du Lac.
Lénine (1870-1924): Vladimir Ilitch Oulianov dit Lénine. En 1914, Lénine passa quelques mois au n°18 de la rue Souveraine (ancienne rue Hanset puis de la Reine) alors fort fréquentée par des réfugiés bulgares.
Jacques Madyol
Maria Malibran (1808 - 1836) : cantatrice. Séjourna plusieurs mois à Ixelles et donna ainsi son nom au Pavillon Malibran, devenu maison communale.
Françoise Mallet-Joris : écrivaine, membre de l'Acédémie Royale de Belgique. Habite la rue Saint Boniface.
Karl Marx (1818-1883) : philosophe. Vécut d'octobre 1846 à février 1848 à la rue Jean d'Ardenne (n°50) avec son épouse Jenny et ses 2 filles. Sonfils Edgard naquit à Ixelles en 1847. Rédigea une "Misère de la Philosophie" et y ébaucha vraisemblablement son "Manifeste du Parti Communiste".
Octave Maus : critique musical et artistique. Fondateur de la revue "L'Art Moderne" puis la «Libre esthétique» avec Edmond Picard. Tenait salon littérarire et artistique avec Madeleine Maus au n°27 de la rue du Berger. Y installa en 1883 le secrétariat du cercle "Les Vingt". Grâce à des expositions, contribua à faire connaître Signac, Seurat, Toulouse-Lautrec et Van Gogh. .
Constantin Meunier (Etterbeek 1831 - Ixelles 1905) : peintre et sculpteur. Formé successivement dans les ateliers de Charles Auguste Fraikin (sculpture) et François-Joseph Navez (peinture). Inspiré par le prolétariat ouvrier. Sa maison (rue de l'Abbaye, 59) a été transformée en Musée Constantin Meunier.
Henri Michaux (Namur 1899 - 1984) : poète, essayiste, auteur de "Le Rêve et la Jambe", "Fables des origines", "Labyrinthes", secrétaire avant de devenir le secrétaire de Jules Supervielle. Habita au n° 69 de la rue Defacqz.
Jean Milo (1906-1993) : Emile Van Gindertael dit Jean Milo.
Amélie Nothomb (Kobe, Japon 1967 - ): vit à Ixelles. Auteure de romans tels que "Hygiène de l'assassin" (1992), "Le sabotage amoureux", "Les combustibles", "Les catilinaires" (Prix du jury Jean Giono et prix Jean-Edern's Club à Paris), "Péplum", "Attentat", "Mercure", "Stupeur et tremblements" (Grand Prix du roman de l'Académie française en 1999 - adapté au cinéma), "Métaphysique des tubes", "Cosmétique de l'ennemi". Réside du côté du boulevard Général Jacques. Dans "L'Hygiène de l'Assassin", l'une des actions se situe place Flagey où le héros souffre du syndrome d'Elzenveiverplatz (des étangs d'Ixelles).
Paul Nougé (1895-1967) : auteur surréaliste.
Auguste Oleffe
Odilon-Jean Périer (1900-1928) : poète, auteur des recueils "Le Promeneur" et "Le Citadin". Habita au n°50 de la rue Defacqz puis au n°268 de l'avenue Louise.
Auguste Perret (Ixelles 1874 - 1954) : architecte. Donna "un style architectural à l'emploi du béton armé".
Edmond Picard : juriste, homme de lettres. Fondateur avec Octave Maus de la revue "L'Art moderne". Fondateur de l'Université Nouvelle (1895).
Charles Potvin (1818-1902) : écrivain et journaliste. A lancé "La Belgique démocratique", "La Nation" et "La Revue de Belgique".
Auguste Poulet-Malassis (1825-1878) : éditeur français ("Les Fleurs du Mal" de Charles Baudelaire") réfugié à Ixelles. Habita à la rue Mercelis (35 bis).
Pierre-Joseph Proudhon (1809 - 1865) : théoricien social français. Séjourna à Ixelles (rue du Conseil, 8) durant son exil en Belgique de 1858 à 1862. Réfugié politique. Il fut expulsé après avoir suggéré à Napoléon III l'annexion de la Belgique à la France.
Pierre Rapsat ( Ixelles 1948 - Verviers 2002) : chanteur. Fondateur du groupe "Laurélie" puis chanteur solo (17 albums). Représente de la Belgique à l'Eurovision 1976 avec "Judy&Cie". Parmi ses albums : "New York" (1973), "Musicolor" (1974), "Je suis moi" (1977), "Lâchez les fauves" (1982), "Ligne Claire" (1984). "J'aime ça" (1986), "Volte Face" (1998), "Dazibao" (2001).
Elisée Reclus (1830-1905) : géographe et anarchiste, vécut à Ixelles de 1894 jusqu'à sa mort en 1905. C'est à Ixelles qu'il composa les six volumes de son célèbre ouvrage "L'Homme et la Terre". Il résida successivement au 38 de la rue de la Croix, au 22 de la rue Vilain XIIII, puis au 27 de la rue du Lac, et enfin à nouveau rue Vilain XIIII mais au n° 26. Il fut, conformément à sa volonté, enterré dans la fosse commune du cimetière d'Ixelles. Une simple plaque commémorative se trouve encore dans l'allée longeant le mur séparant le cimetière de l'avenue de la Couronne.
Jules Renkin (1862-1934) : homme politique catholique. Plusieurs fois ministre et Premier ministre en 1931.
Auguste Rodin (1840-1917). Sculpteur. Vécut en plusieurs lieux d'Ixelles (chaussée de Wavre, 348 - rue du Bourgmestre, 15 - rue du Trône, 172) d'octobre 1871 à août 1877. Réformé durant la guerre franco-prussienne de 1870, il exerça son talent dans l'atelier de l'ornemaniste Carrier-Belleuse. On lui doit plusieurs oeuvres de qualité dont "L'Age d'Airain", "L'Amour géographe" (balustrades des écuries royales) ainsi qu'une partie de la façade Sud de la Bourse de Bruxelles. Son attachement à la commune se marqua notamment au travers de son œuvre intitulée "L'Idylle d'Ixelles" qu'il réalisa dans son atelier situé au n°111 de la rue Sans-Souci. Il y établit avec Julien Dillens le siège de leur association artistique et commerciale à Ixelles.
Xavier Roffiaen (1820-1898) : peintre. Vécut pendant 35 ans à Ixelles.
Dominique Rolin (Ixelles 1913 - ) : romancière, nouvelliste, auteur dramatique. Belge d'origine, française depuis 1955. Habita au n°77 de la rue Saint-Georges. Réside à Paris depuis 1946. Ixelles abrite également la maison natale de Dominique Rolin au n° 77 de la rue Saint-Georges.
Paul Saintenoy (1862-1959) : architecte, fils de l'architecte Gustave Saintenoy, auteur des extensions de l'Old England. A fait décorer par divers artistes l'hôtel Saintenoy (rue de l'Arbre bénit, 123).
Victor Serge (1890 - 1947) : Victor Napoleon Kibaltchiche dit Victor Serge. Ouvrier typographe. Révolutionnaire anarchiste chargé par Zinoviev de la IIIe Internationale. Durant son séjour à Ixelles, il milita au siège de la Jeune Garde Socialiste situé au coin des rues du Collège et du Couloir. Habita au n°37 de la rue Goffart. Fut déporté en Sibérie par Staline.
François Simonau (1783-1859) : peintre, portraitiste.
Gustave Simonau (1812-1870) : graveur, lithographe.
Ernest Solvay (Rebecq-Rognon 1838 - Ixelles 1922) : chimiste et industriel, inventeur du procédé à l'ammoniaque pour la fabrication de la soude et sa production en quantité industrielle, philanthrope.
Léon Spillaert (1881-1946) : vécut les 4 dernières années de sa vie au n°13 de la rue Alphonse Renard.
Stanislas-André Steeman (1908-1970) : auteur de romans policiers ("L'assassin habite au 21"). Habita au square de la Cambre, 21.
Stéphane Steeman : fantaisiste. Fils de Stanislas-André Steeman.
Jean Stevo (1914) : journaliste, critique d'art, artiste.
Léon-Joseph Suenens (Ixelles 1904-1996). Fut ordonné prêtre à Ixelles en 1927. Devint vice-recteur de l'Université de Louvain en 1940 et succéda au cardinal Van Roey en 1961. Primat de Belgique. Auteur de "Le Roi Baudouin, une vie qui nous parle".
Louis Van der Swaelmen (1883-1929) : professeur d'urbanisme à l'Institut supérieur des arts décoratifs de Bruxelles. Dessinateur des plans des cités-jardins des Trois Tilleuls, Floréal et Etangs Noirs. Rédacteur à "La Cité".
Jaco Van Dormael (Ixelles 1957 - ) : réalisateur. Auteur de "Le huitième Jour", "Toto le Héros".
Théo Van Rysselberghe (1862-1926) : réalisa des meubles, bijoux et affiches pour Henry Van de Velde. Dans la maison patricienne conçue par son frère au n°63 de la rue de l'Abbaye, il recevra les visites de Gide, Verhaeren et Lemonnier dont il exécutera les portraits. Néo-impressionniste, il se fixera en France en 1898.
Emile Vandervelde
Isidore Verheyden (1846-1905) : peintre. Vécut au n°15 de la rue qui devait porter son nom.
Antoine Wiertz (Dinant 1806 - 1865) : peintre. Son atelier (rue Vautier, 62) est devenu le Musée Wiertz.

Sources :

  • "Ixelles", Guides CFC-Editions, Guides des communes de la Région bruxelloise, Bruxelles, 2000
  • "Les Clés de Bruxelles", guide touristique et culturel, ADISC Sport et Culture