Questions et réponses sur le Coronavirus - Mise à jour en directFermer-Gesloten

Questions et réponses sur le Coronavirus - Mise à jour en direct

Haut-Karabakh

A l'automne 2020, un conflit violent éclatait dans la région du Haut-Karabakh.

Largement passée sous silence dans l'actualité, cette guerre a pourtant été le théâtre d'exactions ethniques et de démolitions d'un patrimoine culturel riche de plusieurs millénaires... Si le cessez-le-feu a mis fin aux combats, le conflit n'est pourtant pas résolu.

Suite à une interpellation citoyenne, la commune d'Ixelles s'est associée au Comité des Arméniens de Belgique (CAB) et à l'Union Générale Arménienne de Bienfaisance (UGAB) pour sensibiliser la population ixelloise au drame qui s'est joué loin des yeux du monde. Le quartier Flagey accueillera donc à l'automne 2021 une série d'évènements de sensibilisation et de soutien à la population du Haut-Karabakh : une exposition de photographies ainsi qu'une soirée culturelle et musicale (le 1er octobre) sur la place Ste Croix.

Le Haut-Karabakh (ou Nagorno-Karabakh) est un petit territoire montagneux du Caucase, situé aux confins de l'Arménie et de l'Azerbaïdjan, héritier d'une histoire géopolitique mouvementée. Peuplé majoritairement d'Arménien·ne·s, il a toutefois été intégré à la République d'Azerbaïdjan par l'URSS.

Cette situation a empiré à la chute de l'Union Soviétique. S'en sont suivis plusieurs conflits armés et violents, faisant de nombreuses victimes civiles et causant des déplacements importants de populations.

Le dernier conflit a eu lieu entre le 27 septembre et le 10 novembre 2020. Pendant 44 jours, le Haut-Karabakh fut le théâtre d'une guerre d'un genre nouveau, où l'usage de drones militaires s'est généralisé. La guerre fit plus de 7.000 victimes et la population, essentiellement arménienne, vivant sur le territoire en a payé le prix fort : beaucoup de civils ont fui les combats et sont à ce jour toujours en exil loin des territoires conquis par l'Azerbaïdjan.

Rendez-vous sur la Place Sainte-Croix du 27 septembre au 10 novembre !

➡ Exposition photo en plein air :

Vous y découvrirez les clichés de Roberto Travan (IT) et Olivier Papegnies (BE).

➡ Soirée musicale arménienne le 1er octobre dès 18h00 :

  • Arax - groupe belgo arménien oscillant entre musique du monde, fusion et musique traditionnelle arménienne;
  • La Compagnie Hripsimée - compagnie de danse traditionnelle arménienne;
  • La chanteuse Nara Noïan, accompagnée par Vardan Hovanissian - un duo qui proposera leur spectacle " Papiers d'Arménie ", un appel au voyage et à la découverte du patrimoine arménien.

Toutes les activités sont gratuites, et ouvertes à tou·s·tes, sous réserve du respect des normes sanitaires qui seront alors en vigueur.

L'événement du 1er octobre sera ainsi limité à maximum 199 personnes et le masque sera obligatoire.

La réservation est conseillée à l'adresse jumelage at ixelles point brussels jusqu'au jeudi 30 septembre à 16h au plus tard, en précisant le nom des personnes et un numéro de téléphone de contact (maximum 5 personnes par réservation).

Si vous désirez venir en aide aux victimes de la guerre au Haut-Karabakh, il est possible de faire un versement sur le compte BE10 0000 0000 0404 (Code BIC : BPOTBEB1) du Fonds des Amis de IDeA Europe Foundation avec la communication structurée : +++ 623/3665/20067 +++.

Ces dons permettront de financer la construction d'une plaine de jeux dans le village de Karmir Shuga, au Sud du Haut-Karabakh. Le Fonds des Amis de IDeA Europe Foundation est géré par la Fondation Roi Baudouin. Les dons à partir de 40 € par an faits à la Fondation bénéficient d'une réduction d'impôt de 45% du montant effectivement versé (art. 145/33 CIR).

Dernière modification : 2021-09-27 13:45:49