Questions et réponses sur le Coronavirus - Mise à jour en directFermer-Gesloten

Questions et réponses sur le Coronavirus - Mise à jour en direct

Résidences de création

Le service de la Culture propose ses salles comme lieux de résidence artistique. Nous accueillons ainsi tout au long de l'année des artistes venus d'ici et d'ailleurs dans des espaces propices au développement de leur travail en cours.

Infos : 02 515 64 63

En 2020-21, la saison des résidences décolle pour Mars, propulsée par la Compagnie Dérivation. L'équipe artistique se plongera dans les textes et l'adaptation des Chroniques martiennes de Ray Bradbury. En 2030, des vagues de colons terriens déferlent sur la planète rouge. Ils ne sont pas très bien reçus par les habitants locaux...

En octobre et novembre, le duo Valérie Joyeux et Vincent Raoult - Compagnie Les Pieds dans le Vent - se penche sur le monde de Marc, un petit garçon qui rêve seul dans la nuit, dans une langue que personne ne comprend. Leur spectacle Rapa sera créé fin 2020.

Décembre rue Mercelis: un jeune ours décide de voyager ailleurs. Rêvant de devenir un enfant, il s'installe dans un parc en pleine ville afin d'apprendre les astuces des humains. Ce projet de théâtre en mouvement de la Cie Sequenza rencontrera son public d'ici la fin décembre 2020.

L'année 2021 est ouverte par Lisa Cogniaux avec son projet Fragments d'une. Destiné à un public adulte ou adolescent, il soulève la question du travail sexuel des femmes, abordé sous l'angle cinématographique. Cette production transversale Les CN combinant théâtre et extraits vidéo verra le jour aux Riches-Claires en mars 2021.

En janvier également, l'équipe FACT travaille à sa première création, Dys sur dys. Pirlouit, arrivé au seuil de l'âge adulte, plonge avec nous dans ses souvenirs d'enfant dyspraxique accompagné de sa complice invisible, Fantômette. Cette amie maladroite et souriante n'est autre que sa différence, faite personnage. A découvrir au CC Jacques Franck dès mai 2021.

Ensuite, la Cie le Vent qui parle se lance en février dans l'écriture des textes de Regarde en haut, abordant ici aussi la question de la différence. La vie de Gaëlle a changé en un éclair le jour de son accident. Installée dans sa chaise roulante, elle observe, depuis ses fenêtres, le monde d'en bas et finit par crier son besoin d'être vue. Une création inspirée du livre de Jin-Ho Jung.

En mars le printemps approche... Cosquillas nous invite à partir à la découverte de notre corps et de celui de l'autre, sur un mode poétique et ludique. Destiné aux enfants dès 4 ans, ce spectacle de la Cie O quel dommage aborde avec finesse la question de l'intimité, notamment de la peur et du plaisir qu'elle procure.

Puis c'est au tour de la Daddy Cie de planter sa tente au théâtre Mercelis. Amamer (lire : " à ma mère " ou même " âme amer "), c'est l'histoire d'une mère floue et absente, et d'une petite fille en k-way bleu curieuse et pensive, qui la cherche dans les abysses colorés. Le spectacle sera créé en décembre 2021 dans le cadre de Noël au Théâtre.

Au mois d'avril, la Cie La P'tite Canaille réalise la création lumière et son de son spectacle les A.U.T.R.E.S au Mercelis, inspiré du roman de Pedro Mañas. Comme dans toutes les productions de cette compagnie, des marionnettes nous emmènent dans un monde onirique et décalé. À la récré, une bande d'exclus fonde sous l'impulsion du petit Franz une société secrète pour résister ensemble contre l'oppresseur...

La saison des résidences se termine par un travail de mise en scène et de création sonore autour du thérémine, mystérieuse boîte noire à l'antenne télescopique venu tout droit de la Russie des années cinquante. Élise Boënnec et Nao Hiyoshi profiteront des bancs d'essai scolaires pour faire découvrir à leur jeune public des sons inouïs produits à l'aide de gestes mystérieux.

Dernière modification : 2020-09-10 10:59:25