ixelles.be

Expositions

Les expositions de notre programmation privilégient la diffusion du travail d'artistes bruxellois. Elles se tiennent à la Chapelle de Boondael, laboratoire d'idées et de création. Le lieu dédie régulièrement ses murs à la peinture, la photographie, la céramique ou encore aux installations vidéos.

En avril et mai, à l'invitation de la commune d'Ixelles, Silvia Hatzl exposera et se produira à la Chapelle de Boondael. Ses créations tissent un lien entre le corps, le vêtement, "habit" sous toutes ses formes, le temps et son oeuvre sur l'un et l'autre. Durant ces semaines d'exposition, seront organisés des performances et concerts, ouverts au public. L'occasion de découvrir les oeuvres - dont plusieurs de très grands formats- de l'artiste dans un lieu historique.

En septembre, l'asbl "Les amis de ma mère" investit la Chapelle. Ce collectif soutient la création d'artistes débutants dans le domaine des arts graphiques.

Enfin, en novembre, une exposition permettra de découvrir les coups de coeur du jury du prix Marie-Louise Rousseau. La peinture sera mise à l'honneur.

A venir, en 2018:

Installation sculpturale "Fragments déployés" de Thierry Bontridder à la Chapelle de Boondael. Exposition du 8 mars au 8 avril 2018

Exposition "Made to meet" du photographe Emmanuel Crooy du 26 avril au 13 mai 2018 à la Chapelle de Boondael

Exposition "Bruxelles à la Chapelle" de l'artiste Areti Gontras du 24 mai au 17 juin 2018 à la Chapelle de Boondael.

Et, en septembre 2018, exposition "Draps en liberté", oeuvres de Maurice Frydman à la Chapelle de Boondael

Hors-champs

Quand les ateliers de photographie argentique et numérique rencontrent l'atelier d'art numérique sur le thème du hors-champs dans un jeu de questions-réponses.

Quand la photographie et le cinéma se donnent rendez-vous dans le néant pour explorer l'espace, réel ou imaginaire, autour et en dehors de l'image. Quand le vide exprime plus que le plein.

Thierry Bontridder, Fragments déployés

C'est à partir d'une réflexion sur le labyrinthe que Thierry Bontridder a imaginé une installation sculpturale. L'artiste propose un fragment de labyrinthe " unicursal ". Le parcours, de l'entrée au centre, ne compte pas d'impasse mais une " chambre " intérieure destinée à accueillir celui qui cherche à s'y " retrouver ".

Made to meet

Une exposition d'Emmanuel Crooÿ
Se perdre. Seul. Dans une mégapole sans fin.
Sans autre but que de se faire plaisir. Pour mieux se trouver.
Puis, se rendre compte qu'une journée de rencontres est encore plus belle.

Dernière modification : 2017-07-10 16:58:26